Laitue romaine et listériose

La laitue romaine de La Boîte Maraîchère est sans danger : elle ne présente aucun risque de contamination à l’E. coli, responsable des cas de listérioses.

Pourtant, nul n’est sans savoir que Santé Canada a recommandé de ne pas consommer de laitue romaine en raison des risques de contamination qu’elle présente. C’est la deuxième fois en très peu de temps que cela survient. Pourquoi cela arrive-t-il ? Comment pouvons-nous affirmer que notre laitue ne présente aucun risque?

Les causes de la contamination

La bactérie E. Coli est présente dans les matières fécales des mammifères. En agriculture conventionnelle, on se sert depuis de nombreuses années de fumier d’animaux que l’on épand pour fertiliser le sol, la terre dans laquelle poussera les aliments.

La contamination peut donc se faire lorsqu’un aliment entre en contact avec ces excréments. Dans le cas qui nous concerne, les feuilles des laitues poussant au ras du sol, il est facile de comprendre comment une telle contamination peut être possible. Il y a aussi certaines méthodes d’épandage où l’on pulvérise ces engrais. Dans ce cas, il pourrait y avoir eu dépôt des fumiers directement sur les aliments, en raison des vents qui apportent des particules lors de la pulvérisation sur un terrain avoisinant.

La Boîte Maraîchère ne cultive pas ses laitues en sol, mais bien en hydroponie. Aucune terre n’est utilisée, ni aucun fertilisant d’origine animale. Il n’y a donc aucun risque de contamination.

Rappelons également nous nous conformons aux normes de la culture biologique, même si nous n’avons pas la certification biologique, qui n’existe toujours pas pour les cultures hydroponiques au Québec.

La traçabilité

Si Santé Canada se doit de recommander d’éviter toute consommation de laitue romaine, c’est dû en grande partie au problème d’incapacité à retracer la provenance des aliments qui se retrouvent dans nos épiceries et nos restaurants, à quelques exceptions près.

Par exemple, certains restaurateurs de Laval comme Le Calvi, ont décidé d’acheter leur laitue directement de La Boîte Maraîchère afin de continuer d’offrir à leur clientèle un produits frais de qualité. En règle générale, les produits sont acheminés par des distributeurs alimentaires, qui reçoivent les légumes importés des États-Unis, du Mexique, sans savoir de quel producteur ils proviennent. La loi Canadienne n’exige que le pays de provenance, sans plus de détails sur le producteur ni même la ville d’origine.